Médicaments en GMS : l’UDGPO entre en résistance

Médicaments en GMS : l’UDGPO entre en résistance

Marie Bonte
| 01.02.2018
  • gms

Dans quatre semaines, les titulaires des groupements adhérents de l’UDGPO lanceront dans leurs officines une campagne d’information sur les risques de la vente de médicaments en GMS. Il s’agira de la première étape d’une large offensive pour contrer une potentielle levée du monopole officinal, actuellement étudiée par l’Autorité de la concurrence.

Nathalie, la caissière du supermarché Leclerc, est formidable. « Mais, met en garde l’UDGPO, elle ne connaît pas la dose maximale de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homeo

À la Une Homéopathie : les granules de la discorde Abonné

La tribune fustigeant l'homéopathie signée de 124 professionnels de santé, parue le 18 mars dernier, et soutenue à ce jour par plus de 2 400 personnes, n’en finit plus de faire des vagues. La polémique ne cesse d’enfler et pousse sociétés savantes, agences sanitaires et gouvernement à prendre position sur la place de l’homéopathie dans l’arsenal thérapeutique. 1

Partenaires