Exercice illégal de la pharmacie - Combat pour une herboristerie officinale

Exercice illégal de la pharmacieCombat pour une herboristerie officinale

Marie Bonte
| 01.02.2018

Condamné en première instance pour exercice illégal de la pharmacie, un pharmacien herboriste de Châtellerault s’est vu confirmer le jugement en appel. Il se déclare prêt aujourd'hui à livrer un combat pour la reconnaissance d’une herboristerie traditionnelle réservée à la pharmacie d’officine.

L’arrêt de la cour d’appel de Poitiers du 24 janvier confirme le jugement de première instance : Jean-François Cavallier, gérant de l’herboristerie Larmignat de Châtellerault, est condamné à 3 000 € d'amende avec sursis ainsi qu'au versement de 1 600 d’euros au titre des frais de procédure à l’Ordre des pharmaciens pour exercice illégal de la pharmacie.

Son avocat, Me Marc Dizier, ne manque pas de remarquer le caractère avant tout symbolique de cette sanction. Une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires