Recherche en santé - Les Français oscillent entre confiance et défiance

Recherche en santéLes Français oscillent entre confiance et défiance

Mélanie Maziere
| 15.01.2018

Pour les Français, leur pays est un leader de la recherche en santé et les trois prochaines décennies seront révolutionnaires. Leur confiance dans la recherche publique et les associations de patients est à l'égal de leur défiance envers les laboratoires, les responsables politiques et les vaccins. Une attitude qualifiée de très française selon un sociologue suisse.

Selon une étude de l'institut CSA Research* pour le Laboratoire Roche dévoilée jeudi dernier, 70 % des Français estiment que la France est « en pointe dans la recherche en santé » et un sur deux pense qu'elle sera toujours « le chef de file » dans ce domaine en 2045. Une conviction partagée par l'ancienne ministre de la Recherche, Geneviève Fioraso, qui plébiscite la révolution en cours et l'arrivée de « la médecine des 4 P : préventive, prédictive,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
carte

À la Une Ruptures de stock : les contradictions européennes Abonné

Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes. Commenter

Partenaires