Carine Wolf-Thal : « Si on n'est pas capable de respecter un retrait de lot, il faut changer de métier ! »

Carine Wolf-Thal : « Si on n'est pas capable de respecter un retrait de lot, il faut changer de métier ! »

Didier Doukhan
| 15.01.2018

Depuis l'annonce de la mise en cause de 44 officines dans l'affaire Lactalis, Carine Wolf-Thal ne décolère pas. La présidente de l'Ordre ne trouve aucune circonstance atténuante à ces défaillances qui nuisent, selon elle, à l'image de la profession.

  • Carine Wolf-Thal : « Si on n'est pas capable de respecter un retrait de lot, il faut changer de métier ! » - 1

Le Quotidien du pharmacien.- Que sait-on aujourd'hui des 44 officines épinglées par la DGCCRF ? Combien de pharmacies avaient été au total contrôlées ?

Carine Wolf-Thal.- J'ai obtenu quelques informations sur ces points auprès de M. Bruno Lemaire que j'ai eu au téléphone jeudi dernier. Au total, sur les 2 500 points de distribution inspectés par les services de la DGCCRF, ce sont 1 200 officines qui ont été visitées. J'attends toutefois le détail des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires