Bilan 2017 - En campagne

Bilan 2017En campagne

Marie Bonte
| 04.01.2018
  • une mars

MARS. Le fait est assez rare pour être souligné : la santé s’invite dans la campagne de l’élection présidentielle. Candidats de droite ou de gauche prônent la dispensation à l’unité comme rempart au gaspillage de médicaments ainsi que la vaccination à l’officine, considérée comme le facteur d’une meilleure couverture vaccinale en France.

Pendant ce temps, les syndicats continuent de manœuvrer entre ordonnance réseaux et négociations conventionnelles sans perdre de vue...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Génériques : de nouvelles règles pour le NS

Lors de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a insisté sur les mesures concernant le médicament et les pharmaciens. Après s'être félicitée... 1

Partenaires