Justice - Le Conseil d'État déboute un patient sous Euthyrox

JusticeLe Conseil d'État déboute un patient sous Euthyrox

Mélanie Maziere
| 18.12.2017

Après une première décision au civil imposant au fabricant d'assurer la mise à disposition du Lévothyrox ancienne formule à 25 patients, la justice administrative vient de débouter un malade qui demandait le retour de cette spécialité.

Après avoir été débouté par le tribunal administratif de Paris et la cour administrative d'appel, un patient actuellement sous Euthyrox, le Lévothyrox ancienne formule importé d'Allemagne, n'a pas davantage obtenu gain de cause auprès du Conseil d'État.

Le patient voulait faire reconnaître qu'on l'empêchait de se soigner correctement et demandait la mise à disposition du Lévothyrox ancienne formule aux « malades en ayant besoin ». Le 13 décembre, le Conseil d'État a...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
retraite

À la Une À quel âge partirez-vous à la retraite ? Abonné

L'issue des débats sur la retraite qui se prolongent à l'Assemblée nationale reste encore incertaine pour les pharmaciens. La profession n'a toutefois pas attendu la réforme en cours pour constater que la retraite n'était plus nécessairement synonyme de « Jackpot » pour le pharmacien. Face à cette échéance, les stratégies diffèrent. Commenter

  • InhalateurGreen care

    Abonné
    inhalateur

    Non, la « santé durable » n'est pas une promesse de longévité ! Le concept naissant viserait plutôt à élaborer des soins de santé plus... Commenter

  • HumeurLes marathons imbéciles

    Abonné

    Je ne vois pas au nom de quelle tradition (c'est sans doute un héritage de Chirac) on oblige le président de la République à visiter le... 1

  • CoronavirusLes pharmacies italiennes prises d’assaut

    Abonné
    pharmacie

    Depuis une semaine, le barrage de sécurité qui protégeait l’Italie s’est effondré. En moins de trois jours, le Covid-19 s’est installé dans... 1

Partenaires