Lévothyrox - La fin programmée de l'ancienne formule

LévothyroxLa fin programmée de l'ancienne formule

Mélanie Maziere
| 18.12.2017

Fil rouge de la communication de Merck Serono, la disparition prochaine (courant 2018) du Lévothyrox ancienne formule doit appeler patients et professionnels de santé à choisir une alternative pérenne dès maintenant.

C'est d'abord pour évacuer les fausses informations que Thierry Hulot, directeur général de Merck Serono, la filiale française de l'allemand Merck KGaA, a souhaité s'exprimer. Non, avec la nouvelle formulation du Lévothyrox, le laboratoire n’a jamais voulu « verrouiller le marché et empêcher la concurrence », le but n’était pas de « baisser les coûts de production » puisque, au contraire, il y perd. Il n’a jamais eu l’intention de délocaliser la fabrication en Chine,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Passation

À la Une Que faut-il attendre du nouveau ministre de la Santé ? Abonné

Après plus de deux ans et demi passés à la tête du ministère de la Santé, Agnès Buzyn vient de quitter ses fonctions pour se lancer à la conquête de Paris. Lui succède un autre médecin hospitalier, Olivier Véran, député et rapporteur général de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. À ce titre, le nouveau ministre de la Santé était l'un des interlocuteurs privilégiés des... 1

Partenaires