Cabinet de curiosités - Voyage dans le temps au cœur d’une officine

Cabinet de curiositésVoyage dans le temps au cœur d’une officine

Marie Bonte
| 14.12.2017

Quelques pots de pharmacie ont été prétexte à la création d’un cabinet de curiosités dans l’officine d’Anne Provent à Malakoff. En cette période hivernale, cette titulaire des Hauts-de-Seine a offert à ses patients quelques moments de nostalgie heureuse, sinon de rêves, dans un passé reconstitué d’objets du merveilleux.

  • herboristerie

Une rose des sables et un alligator, deux hippocampes et six papillons, du tartrate neutre de potassium et de l’acide benzoïque, un gramophone et une valise de voyage. Qu’ont en commun ces objets tout droit sortis d’un catalogue à la Prévert ?

Ils caractérisent chacun l’un des univers indispensables aux cabinets de curiosités tels que le XVIIIe siècle les a vus naître : naturalia, scientifica, artificialia, exotica. Y ajouter le diplôme de pharmacie d’Anne Provent,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 4

Partenaires