Journées dermatologiques de Paris - Une soirée de formation pour les pharmaciens

Journées dermatologiques de ParisUne soirée de formation pour les pharmaciens

Christine Nicolet
| 11.12.2017

Les Journées dermatologiques de Paris (JDP) constituent un lieu unique de rencontres et d'échanges des professionnels de la discipline. Au fil de leurs éditions, elles sont devenues le grand rendez-vous annuel des dermatologues. L'édition 2 017* organise pour la première fois un forum dédié aux pharmaciens, en partenariat avec « le Quotidien ».

  • JDP

« La formation en dermatologie connaît un dynamisme à l'image de la discipline ; dans une même dynamique nous souhaitons cette année la participation des pharmaciens », annonce le Dr Brigitte Roy-Geffroy, dermatologue, Société française de dermatologie (SFD).

L’avancement des connaissances a favorisé le développement et la démocratisation de produits dermocosmétiques. En raison de leur technicité particulière ils répondent à des problèmes bien ciblés. Ils sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires