Effet nocebo - Quand les notices de médicaments font fuir les patients…

Effet noceboQuand les notices de médicaments font fuir les patients…

Denis Durand de Bousingen
| 11.12.2017

Alors que la Commission européenne travaille à une refonte des notices de médicaments pour les rendre plus lisibles et plus compréhensives, une étude réalisée par un hôpital universitaire de Hambourg, portant sur les notices des différentes présentations de Diclofénac, montre que 75 % des patients qui lisent ces documents… ne veulent plus ni acheter ni utiliser cet antalgique.

Une vingtaine de patients ayant déjà utilisé du Diclofénac pour leurs maux de dos, mais n’en souffrant pas au moment de l’étude, ont été invités à lire en détail les notices de ce médicament. Les trois quarts d’entre eux, affolés par les effets secondaires annoncés, ont pris ensuite la décision… de ne plus en acheter.

Un groupe témoin du même nombre de patients, ayant eu aussi souffert du dos dans le passé, a été invité à lire, lui, de « fausses » notices beaucoup plus...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires