Histoire de la pharmacie  - Le 8 décembre à Drouot - Des automates collectors aux enchères

Histoire de la pharmacie Le 8 décembre à Drouot - Des automates collectors aux enchères

Julie Chaizemartin
| 04.12.2017

C’est leur rareté qui fait leur prix. Le vendredi 8 décembre, chez Artcurial, une vingtaine d’automates pharmaceutiques publicitaires vont être dispersés.

  • lot 64
  • lot 79
  • lot 77
  • lot 66
  • lot 67

Des objets qu’on ne trouve plus. Ils évoquent une époque révolue, quand les vitrines des pharmacies s’animaient. Valda, Dramamine, Cadum étaient les marques les plus présentes pour faire la promotion de leurs produits. Sous forme de plaques en métal peint sérigraphié assorties d’un mécanisme électrique, de véritables petites saynètes faisaient bouger le Bon Docteur Valda présentant ses célèbres pastilles.

« Ils sont d’une qualité exceptionnelle, estime Isabelle Boudot de La...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires