À la Une - Oncologie : ce que pourra faire le pharmacien

À la UneOncologie : ce que pourra faire le pharmacien

Evelyne Gogien-Oudry
| 30.11.2017

Le ministère de la Santé encourage les pharmaciens à assurer le suivi des patients sous chimiothérapie à domicile. Des négociations sont déjà en cours avec l’assurance-maladie pour mettre au point ce suivi moyennant rémunération.

  • photo

Lors des 10es Rencontres de la Cancérologie française (RCFr), axées cette année sur l’expertise, le rôle du pharmacien a été souligné dans deux types d’expertise phares en cancérologie : l’expertise décisionnelle - à côté du médecin traitant et de l’infirmière - et l’expertise concertée entre les différents professionnels de santé. Avec comme objectifs la poursuite de la chimiothérapie à la sortie de l’hôpital, une bonne observance et la prise en charge des effets indésirables des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires