Prix Goncourt, Renaudot, Femina, Décembre, etc. - La guerre a encore frappé

Prix Goncourt, Renaudot, Femina, Décembre, etc.La guerre a encore frappé

Martine Freneuil
| 23.11.2017

Les grands prix littéraires de l’automne ont été distribués, et les vitrines des librairies rivalisent de livres aux bandeaux attractifs : le Goncourt pour Éric Vuillard et « l’Ordre du jour », le Renaudot pour Olivier Guez et « la Disparition de Josef Mengele », le Femina pour Philippe Jaenada et « la Serpe », le prix Décembre pour Grégoire Bouillier et « le Dossier M »…

  • Livres-Vuillard

Ces vingt dernières années, près du quart des livres couronnés des plus grands prix ont eu pour sujet la guerre, en particulier la deuxième guerre mondiale et le nazisme. C’est encore le cas des prix Goncourt et Renaudot 2017.

« L’Ordre du jour » (Actes Sud), qui a valu le Goncourt à Éric Vuillard, est un récit aussi court (160 pages) que pertinent, qui met en lumière l’irrésistible ascension des Nazis dans les années 1930 et l’arrivée au pouvoir d’Hitler, à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires