Histoire de la pharmacie - Angelo Mariani (1838-1914), tonique propagateur du vin de coca

Histoire de la pharmacieAngelo Mariani (1838-1914), tonique propagateur du vin de coca

Julie Chaizemartin
| 20.11.2017

Quelques feuilles de coca dans du vin de Bordeaux. Voilà le secret des vins Mariani, ancêtre du Coca-Cola, réclamés par tous les grands de ce monde à la fin du XIXe siècle. À l’origine de ce petit miracle, le pharmacien corse Angelo Mariani qui se révéla être un génie du marketing.

  • Colette
  • Rinçage
  • caves
  • pub
  • vin
  • notes
  • visage

Au XIXe siècle, les vins médicinaux sont une formule pharmaceutique très généralisée en France, souvent concoctés avec les nouvelles plantes exotiques à la mode. « L’Officine » de Dorvault en dénombre 154 sortes en 1880. Le Vin Mariani n’est donc pas la seule boisson tonique à base de coca. Il existe, par exemple, le Vin Bravais ou le Coca des Incas. Et pour chacun de ces produits, c’est aussi la guerre des affiches publicitaires qui se joue sur le terrain de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires