Premier procès du Lévothyrox - Le juge toulousain « se transporte » à la pharmacie

Premier procès du LévothyroxLe juge toulousain « se transporte » à la pharmacie

13.11.2017

Saisi en référés par des patients qui réclamaient que le Laboratoire Merck fournisse d’urgence l’ancienne formule du Lévothyrox, le président du tribunal de grande instance n’a pas hésité à vérifier de visu l’absence du produit, dans l’officine la plus proche.

La première audience civile de l’affaire du Lévothyrox s’est tenue au tribunal de Toulouse, le 8 novembre, dans une ambiance mouvementée. En effet, souhaitant confronter les déclarations de Me Antoine Robert, avocat du Laboratoire Merck qui affirmait, contrairement aux patients, que l’Euthyrox, équivalent du Lévothyrox dans son ancienne formule, était disponible sur le marché et en nombre suffisant, le président du tribunal a suspendu la séance pour « se transporter » dans...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires