Maux et malades - De l'intime à la pandémie

Maux et maladesDe l'intime à la pandémie

Martine Freneuil
| 02.11.2017

Les romanciers font feu de tout bois, du virus Ebola à des maladies mortelles au Moyen Âge et au rôle des médecins personnels des chefs d’État. L’inspiration se fait plus intime en s’immergeant dans l’esprit d’un garçon « différent » ou en prenant le cancer de son épouse comme source d’inspiration.

  • L-Sciences de la vie
  • L-Cette lumière que je vois
  • L-En compagnie des hommes
  • L-Le Pouvoir sur ordonnance
  • L-Le Mal des ardents
  • L-Délation sur ordonnance
  • L-La Chambre des époux

Qu’auraient été les chefs d’État du XXe siècle sans leurs médecins personnels ? Dans quelle mesure ces derniers ont-ils influencé les pensées et les actes de Churchill, Franco, Hitler, Kennedy, Mao, Mussolini, Pétain ou Staline ? En s’appuyant sur des archives, témoignages, mémoires et biographies, Tania Crasnianski (ancienne avocate pénaliste, auteure d’« Enfants de nazis ») dissèque le fonctionnement de ces duos hors du commun, où les hommes les plus puissants sont à la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacie

À la Une Activité officinale : le calme après la tempête

Après avoir connu deux vagues records correspondant l'une à l'afflux de demandes de paracétamol et de renouvellement d'ordonnances, l'autre à des prescriptions insolites en hydroxychloroquine, l'activité officinale est en chute libre depuis dix jours. Comment faire face à cette situation inédite sans trop de casse ? Commenter

Partenaires