Conditions de prescription et de délivrance - Valproate : des progrès, mais peut mieux faire

Conditions de prescription et de délivranceValproate : des progrès, mais peut mieux faire

Mélanie Maziere
| 26.10.2017

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en place une enquête annuelle auprès de 250 pharmacies pour observer le suivi des conditions de prescription et de délivrance particulières des médicaments contenant du valproate.

Selon une étude menée d'avril à juillet 2017, les conditions de prescription et de délivrance du valproate (CPD) sont mieux suivies mais restent en deçà des attentes. Ainsi, les CPD ne sont respectées que dans 47 % des cas (versus 31 % en 2016). L’ordonnance d’un spécialiste datant de moins d’un an est présente dans 81 % des cas (versus 75 %), mais seules 50 % des patientes apportent leur accord de soins signé (versus 33 %). L'étude montre également...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires