L’halitose
Formation - Formation de conseil à l'officine
L’halitose | 1/7
David Paitraud
| 29.10.2015

Les officinaux disposent de nombreuses solutions pour atténuer voire supprimer la mauvaise haleine. Pourtant, malgré cette offre fournie, la prise en charge de l’halitose reste délicate et implique un conseil global comprenant des mesures hygiénodiététiques et la recherche étiologique.

  • Un trouble qui n'est pas sans impact sur la vie sociale
  • L’halitose-2

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

Les autres formations

add
  • Formation

    Les jambes lourdes

    Abonné
    tablo

    Plus de 50 % des femmes et 20 % des hommes souffriraient d’insuffisance veineuse. Quels sont les conseils à leur donner pour les... Commenter

  • Formation

    Conseils pour une rhinopharyngite

    Abonné
    rhino

    Rhume, rhinopharynhite... ces pathologies sont fréquentes surtout en automne et en hiver. Chez l'adulte elles évoluent favorablement en... Commenter

  • Formation

    Conseil à l'officineLa paresse intestinale

    Abonné
    tableau

    Voyage, manque de fibres et d’exercice, stress, grossesse sont autant de raisons pour que les intestins paressent. Entre conseils et... Commenter

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
e santé

À la Une La santé sans contact boostée par le Covid-19

Crise sanitaire oblige, l'heure de gloire du numérique sonne à l'officine. Avec un temps d'avance. Face au confinement et au risque de contamination, télésoins, ordonnances électroniques, généralisation du zéro papier, toutes ces solutions jusqu'alors au stade de projets, sont devenues une réalité à l'officine. Commenter

Partenaires