Le vieillissement cutané
Formation - Formation de conseil à l'officine
Le vieillissement cutané | 1/5
Céline Longeard
| 21.05.2015

« Il faut bien vieillir un jour » : bien sûr, mais pourquoi pas avec quelques rides en moins ? De la peau qui commence à se dessécher au visage qui s’affaisse, les conseils et les soins ne manquent pas. Tant en produits qu’en mots, vous disposez de nombreux outils pour aider vos clients à négocier le délicat virage du vieillissement cutané.

  • Le vieillissement cutané est inéluctable, mais on peut le ralentir
  • légende
  • légende
  • Le vieillissement cutané - 4

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

Les autres formations

add
  • Formation

    Quand la gorge fait mal

    Abonné
    angine

    Les maux de gorge sont des symptômes communs à différentes affections. La difficulté est de bien identifier la partie atteinte car chaque... Commenter

  • Formation

    Cycle menstruel et bien-être féminin

    Abonné
    femme

    Des premières règles au début de la ménopause, les années se succèdent mais le confort féminin reste primordial. Revue des essentiels du... Commenter

  • Formation

    Conseil à l'officineUne cure pour l'hiver

    Abonné
    tableau

    De la rentrée scolaire à Noël, les demandes des clients pour combattre les agressions saisonnières et supplanter la fatigue sont... Commenter

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 7

Partenaires