Les médicaments des petites pathologies cutanées
Formation - Formation à la pharmacovigilance pour pharmacien
Les médicaments des petites pathologies cutanées | 1/10
Didier Rodde
| 05.12.2013

Les petites pathologies cutanées sont extrêmement nombreuses et fréquentes, certaines pouvant être prises en charge dans le cadre du conseil officinal, alors que d’autres relèvent du recours au médecin. Le qualificatif de « petites » devant d’ailleurs être parfois modulé après avoir pris en compte l’étendue des lésions, leur caractère éventuellement récidivant et l’état physiopathologique du patient.

  • Tétracyclines et dérivés de la vitamine A constituent l’arsenal de choix contre l’acné sévère

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

Les autres formations

add

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires