L’ophtalmologie au comptoir
Formation - Formation de conseil à l'officine
L’ophtalmologie au comptoir | 1/9
14.05.2012

La prise en charge des plaintes oculaires à l’officine est fréquente. Elle n’est possible qu’après avoir écarté des signes de gravité et identifié les patients à risque. Conjonctivite, kératite, chalazion ou orgelet ne doivent pas avoir de secret pour vous.

  • Le conseil ophtalmologique à l’officine se fait plus en mots qu’en produits...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

Les autres formations

add

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
trappe

Vignettes orange : et si les honoraires passaient à la trappe ?

La FSPF alerte les pharmaciens et les assurés sur l’imbroglio engendré par les ordonnances ne comprenant que des médicaments à 15 %. Les complémentaires santé refusant de prendre en charge les honoraires sur des médicaments... 1

Partenaires