Bisphénol A - La France désavouée par l’Europe
Brève

Bisphénol ALa France désavouée par l’Europe

26.01.2015

L’AUTORITÉ européenne considère que « l’exposition au bisphénol A aux niveaux actuels ne présente pas de risque pour la santé des consommateurs, même si de nombreux doutes restent à lever ». Un avis qui met la France en porte-à-faux, puisque notre pays a généralisé depuis le 1er janvier l’interdiction du BPA à tous les contenants alimentaires. Dans le même temps, une étude française montre que le bisphénol F et S, produits de substitution au bisphénol A, ne seraient pas meilleurs pour la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires