Apnées du sommeil - Un risque d’HTA majoré
Brève

Apnées du sommeilUn risque d’HTA majoré

22.01.2015

IL EXISTE une relation « dose-réponse » entre syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) et hypertension artérielle (HTA). Ainsi, chez le sujet apnéique, le risque d’HTA à 4 ans est multiplié par un facteur 2 à 3. Chez ces sujets, l’HTA présente certaines particularités. Elle est surtout nocturne et « la mise en évidence d’une élévation tensionnelle la nuit lors de la mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) doit faire rechercher un SAOS », a précisé le Pr Jean-Philippe...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires