Ulcères de Buruli  - La mycolactone ouvre de nouvelles pistes
Brève

Ulcères de Buruli La mycolactone ouvre de nouvelles pistes

25.03.2013

Des scientifiques de l’Institut Pasteur et du CNRS ouvrent une nouvelle piste thérapeutique dans les ulcères de Buruli, cette maladie cutanée invalidante en émergence en Afrique de l’Ouest depuis les années 1980. Les chercheurs français, en collaboration avec leurs homologues des universités de Bâle et de Cambridge, ont décrit comment la mycolactone, une protéine abondamment produite par les bacilles Mycobacterium ulcerans, provoque les ulcères. Cette molécule lipidique, qui dérégule la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires