Anti-PD-1 et anti-PD-L1 - Une cible commune à certains cancers
Brève

Anti-PD-1 et anti-PD-L1Une cible commune à certains cancers

07.06.2012

DEUX ÉTUDES publiées dans le même numéro du « New England Journal of Medicine » à l’occasion de leur présentation au congrès de l’ASCO à Chicago montrent que la piste de la protéine Programmed Death-1 (PD-1) est encourageante dans certains cancers avancés, à savoir les cancers pulmonaires non à petites cellules, les mélanomes et les cancers du rein. L’une a testé l’anticorps anti-PD-1, qui bloque spécifiquement PD-1, l’autre l’anticorps PD-L1, qui est dirigé contre l’un des ligands de la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires