L’aspirine en prévention - Plus de mal que de bien
Brève

L’aspirine en préventionPlus de mal que de bien

16.01.2012

LES RISQUES posés par la prise d’une faible dose d’aspirine chaque jour pour des personnes sans maladie cardio-vasculaire dépassent les bénéfices en terme de prévention d’un accident cardiaque, selon une étude dirigée par des chercheurs britanniques de l’université de Londres et publiée dans la revue « Archives of Internal Medecine ». Les résultats de l’étude montrent certes une diminution de 10 % du risque de maladie cardio-vasculaire, mais sans conduire pour autant à une baisse...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires