PHARMACOLOGIE - L’apport des grands singes
Brève

PHARMACOLOGIEL’apport des grands singes

12.12.2011

De nouvelles molécules à activités pharmacologiques ont été découvertes à partir de plantes utilisées par les chimpanzés sauvages du parc national de Kibale, en Ouganda, a expliqué la vétérinaire Sabine Krief (Muséum d’histoire naturelle) lors d’une séance de l’Académie de médecine consacrée aux grands singes. Les observations, conduites en continu depuis douze ans, confirment que ces plantes sont sélectionnées par des animaux malades et ne sont ingérées que dans ce contexte, soutenant l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires