Implants mammaires PIP - La surveillance vaut pour les ganglions
Brève

Implants mammaires PIPLa surveillance vaut pour les ganglions

21.04.2011

L’AGENCE française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) recommande d’élargir la surveillance des femmes porteuses d’implants mammaires en gel de silicone fabriqués par la société Poly Implant Prothèse (PIP) aux ganglions sous les bras. L’agence, qui a décidé en mars dernier la suspension de l’utilisation de ces prothèses, évoque la possibilité d’un phénomène de suintement du gel, « même si l’enveloppe n’est pas rompue », souligne Christiane Angot, chef du département...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
médicament à l'unité

Dispensation à l’unité : feu vert des députés

La délivrance des médicaments à l’unité a été adoptée par les députés le 13 décembre. Le gouvernement s’engage à consulter les pharmaciens préalablement à la rédaction des décrets d’application. La dispensation à l’unité sera... 11

Partenaires