Des normes réglementaires parfois dépassées - Comment limiter l'exposition aux mycotoxines

Des normes réglementaires parfois dépasséesComment limiter l'exposition aux mycotoxines

Christine Nicolet
| 24.10.2019

Certaines mycotoxines présentes dans les aliments peuvent avoir de graves effets sur la santé humaine et animale. Il est impossible de les éliminer totalement de la nourriture et seuls une réglementation et des contrôles sanitaires sérieux protègent le consommateur.

Les mycotoxines sont des contaminants naturels (voir « le Quotidien du pharmacien » du 3 octobre 2019) qui font l’objet d’une attention croissante de la part des chercheurs et des pouvoirs publics. Elles présentent un profil toxicologique varié chez l'homme et l'animal (immunodépressif cancérigène inflammatoire, métabolique hormonal, épigénétique…). Les moisissures et les champignons qui les produisent ne poussent pas qu’en surface, ils peuvent pénétrer profondément dans...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
chute cheveux

Risques du finastéride 1 mg : une fiche à remettre aux patients

Les pharmaciens devront remettre une fiche d'information lors de la délivrance de finastéride 1 mg pour la chute des cheveux afin d’avertir les patients sur les effets secondaires, notamment sexuels et psychiques, de ce... 2

Partenaires