Le plan Buzyn 2019-2022 - La chirurgie de l'obésité va être mieux encadrée

Le plan Buzyn 2019-2022La chirurgie de l'obésité va être mieux encadrée

Damien Coulomb
| 14.10.2019

Réduire de 15 % la prévalence de l'obésité chez l'adulte et de 20 % chez l'enfant d'ici à 2023 : tel est l'objectif pour le moins ambitieux de la feuille de route « Prise en charge de l’obésité 2019-2022 » que la ministre de la Santé Agnès Buzyn a présentée mardi 8 octobre.

Une des mesures importantes concerne la création d'un comité de suivi. Il aura pour mission d’établir un nouveau cahier des charges à destination des 37 centres spécialisés obésité (CSO) français pour le premier trimestre 2020. Ce comité comprendra des représentants des CSO, des spécialités médicales et paramédicales, des sociétés savantes, des associations de patients, des ARS, de l’Assurance-maladie, de la HAS et des fédérations hospitalières.

Pour Anne-Sophie...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires