Mécanisme de résistance à l'immunothérapie - Un défaut de présentation de l'antigène

Mécanisme de résistance à l'immunothérapieUn défaut de présentation de l'antigène

Dr Véronique Nguyen
| 23.09.2019

Seule la moitié des patients souffrant de cancer au stade avancé répondent à l’immunothérapie. L’étude du profil protéomique des cellules du mélanome métastatique chez les répondeurs et chez les résistants a mis en évidence un lien entre le métabolisme du cancer et son antigénicité.

  • mélanome

« Nous avons observé chez les patients que le métabolisme des cellules cancéreuses modifie directement le mécanisme de présentation de l’antigène et donc la réponse à l’immunothérapie. Dans les modèles in vitro et in vivo, la modulation du métabolisme par la technologie génétique ou des inhibiteurs expérimentaux affecte l’antigénicité des cellules de mélanome », précise au « Quotidien » le Pr Gal Markel, oncologue au Centre Medical Sheba (Israël) qui a codirigé l’étude...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maxilase

Maxilase : attention aux réactions allergiques

Les sirops et comprimés contre les maux de gorge renfermant de l’alpha-amylase - Maxilase et alpha amylase Biogaran - peuvent provoquer des réactions anaphylactiques parfois sévères. Les spécialités à base d’alpha-amylase... Commenter

Partenaires