Ce qu’il faut retenir de l’ASCO 2019 - Un inhibiteur de CDK4/6 prolonge la survie dans les tumeurs mammaires

Ce qu’il faut retenir de l’ASCO 2019Un inhibiteur de CDK4/6 prolonge la survie dans les tumeurs mammaires

Karelle Goutorbe
| 17.06.2019

Les thérapies ciblées ont marqué l’édition 2019 du congrès américain de cancérologie (ASCO), du 31 mai au 4 juin à Chicago, avec des avancées dans le cancer du pancréas, les tumeurs mammaires hormonodépendantes et en oncopédiatrie.

  • tumeur mammaire

D’après l’étude Monaleesa-7, l’ajout du ribociclib à l’hormonothérapie, chez les femmes non ménopausées atteintes de cancer du sein hormonodépendant, améliore significativement la survie, avec 70 % de patientes en vie après 3,5 ans de suivi.

« Chez les femmes non ménopausées atteintes d’un cancer du sein hormonodépendant (représentant deux tiers des tumeurs mammaires avant la ménopause), le traitement repose sur une castration chimique,  avec des agonistes de la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Revel

Rémunération de l'officine : la CNAM rouvre les négociations

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 entre dans sa dernière ligne droite, Nicolas Revel (CNAM) invite les syndicats d'officinaux et l'UNOCAM à des négociations en vue du rééquilibrage... 15

Partenaires