Rééducation des membres paralysés - Le Vibramoov leurre le cerveau pour l’aider à garder la mémoire du mouvement

Rééducation des membres paralysésLe Vibramoov leurre le cerveau pour l’aider à garder la mémoire du mouvement

Charlène Catalifaud
| 11.06.2019

Au Normandy, centre de rééducation situé à Granville, les patients présentant des troubles de la marche ou de la mobilité des membres supérieurs ont un nouvel outil à leur disposition depuis l’été dernier : le Vibramoov. Celui-ci donne l’illusion au cerveau que le corps effectue un mouvement afin de ne pas lui en faire perdre l’habitude en cas de paralysie d’un membre suite à une lésion cérébrale.

  • vibramoov

Depuis l’été 2018, le Normandy, centre régional de rééducation et réadaptation fonctionnelle du Groupe Clinique Développement situé à Granville, dispose d’un nouvel outil de rééducation innovant : le Vibramoov. Une cinquantaine de patients présentant des troubles de la marche ou de la mobilité des membres supérieurs à la suite d’une lésion cérébrale – traumatique ou liée à une maladie comme un accident vasculaire cérébral (AVC) – l’ont déjà testé. Parmi eux, Marine...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires