Selon deux médecins italiens - Léonard de Vinci souffrait d'une paralysie ulnaire

Selon deux médecins italiensLéonard de Vinci souffrait d'une paralysie ulnaire

09.05.2019

Sur la fin de sa vie, Léonard de Vinci (dont le 500e anniversaire de la mort a été célébré le 2 mai) ne pouvait plus peindre ou dessiner de la main droite, faute de pouvoir se servir correctement de son bras. Un handicap qui n'a pas empêché l'auteur de « la Cène », de continuer à enseigner et de dessiner de la main gauche.

  • Vinvi

Selon la plupart des auteurs qui se sont penchés sur la période tardive de sa carrière, Léonard de Vinci aurait souffert d'une paralysie de la main consécutive à un AVC. Cette thèse est aujourd'hui contestée par 2 chercheurs italiens, le Dr Davide Lazzeri, spécialiste de la chirurgie reconstructrice de la clinique Villa Salaria, et le Dr Carlo Rossi, un neurologue de l'hôpital de Pontedera, près de Florence.

Ces 2...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
emploi

À la Une Congés d'été : où sont passés nos remplaçants ? Abonné

La recherche d’un remplaçant estival pour que le titulaire puisse s’échapper quelques semaines de son officine ne porte pas toujours ses fruits. Si les uns estiment que trouver un remplaçant est de plus en plus difficile – voire impossible – d’autres jugent que la situation est identique d’une année sur l’autre. Mais aucun ne nie la difficulté. Commenter

Partenaires