Chez les moins de 35 ans, la moitié des décès est inexpliquée - Comprendre la mort subite des jeunes sportifs

Chez les moins de 35 ans, la moitié des décès est inexpliquéeComprendre la mort subite des jeunes sportifs

Karelle Goutorbe
| 14.03.2019

La Fondation cœur et recherche lance un appel aux dons pour financer un projet sur les causes de la mort subite des jeunes sportifs. Cette étude observationnelle, sur trois ans, vise à en identifier les déterminants génétiques et éviter d’autres accidents éventuels dans la famille du sportif concerné.

  • affiche mort subite

Souvent bénéfique, le sport peut aussi parfois être associé à des accidents cardiovasculaires dus à une maladie passée inaperçue. Ainsi, chaque année, 1 000 sportifs décèdent en France d’une mort subite lors d’une pratique sportive. Une centaine d’entre eux aurait moins de 35 ans. Dans près de 40 % des cas, des symptômes ont précédé l’accident. Après 35 ans, l’infarctus du myocarde explique plus de 85 % des morts subites. En revanche, chez les sportifs de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires