Une approche inédite dans l’arthrite et la SEP - La neutralisation d’un composant bactérien diminue l’inflammation

Une approche inédite dans l’arthrite et la SEPLa neutralisation d’un composant bactérien diminue l’inflammation

Dr Véronique Nguyen
| 11.03.2019

En neutralisant un composant bactérien issu du microbiote intestinal, des chercheurs sont parvenus à diminuer l’inflammation et l’auto-immunité chez la souris, dans des modèles d’arthrite et de sclérose en plaque. Un essai à confirmer chez l’homme.

  • microbiote

La communauté de micro-organismes résidant dans notre intestin, le microbiote intestinal, façonne notre immunité. On le sait aujourd’hui, le déséquilibre de cet écosystème est associé aux maladies auto-immunes. Toutefois, les mécanismes sous-tendant les effets systémiques du microbiote restent incertains. Il a été proposé que les microbes puissent libérer des molécules immunostimulantes qui traversent la barrière intestinale et pénètrent dans la circulation sanguine. Parmi les candidats,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homéo

Homéopathie : 45 députés contestent son déremboursement

Dans une tribune publiée hier dans « Le Journal du dimanche » 45 députés demandent au gouvernement de revoir sa position sur le déremboursement de l’homéopathie. Parmi ces signataires, Josiane Corneloup, députée de Saône-et-Loire... 6

Partenaires