Immunothérapie antitumorale - Une réponse durable chez de nombreux patients

Immunothérapie antitumoraleUne réponse durable chez de nombreux patients

Charlène Catalifaud
| 25.02.2019

L'immunothérapie permet d'obtenir une réponse durable chez 2,3 fois plus de patients que les autres thérapies comme la chimiothérapie. C'est ce qui ressort d'une méta-analyse réalisée par une équipe française de l'institut Curie en collaboration avec l'INSERM et Gustave-Roussy. Ces résultats sont publiés dans « JCO Precision Oncology ».

L'originalité de cette méta-analyse est de s'être appuyée sur une définition précise de ce qu'est une réponse durable au traitement et applicable quelles que soient la tumeur et la ligne de traitement. Dans cette étude, les longs répondeurs correspondent ainsi aux patients pour lesquels la durée d'efficacité du traitement (survie sans progression) est au moins trois fois supérieure à celle de la population...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
assemblée

À la Une Substitution biosimilaire : les pharmaciens ne renoncent pas Abonné

En commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la substitution biosimilaire n’a pas trouvé voix au chapitre. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, le développement de ces médicaments est envisagé au seul moyen de la prescription, et les amendements en faveur de la substitution ont tous été rejetés. De son côté, l'assurance-maladie met sur pied un... 1

Partenaires