Une réduction d’exacerbations et des corticoïdes oraux - Une nouvelle biothérapie pour les asthmatiques sévères

Une réduction d’exacerbations et des corticoïdes orauxUne nouvelle biothérapie pour les asthmatiques sévères

Christine Nicolet
| 14.02.2019

Un des phénotypes fréquents d'asthme sévère est l'asthme à éosinophiles (55 %). Un taux sanguin élevé de ces cellules est corrélé à une hyperactivité bronchique, à des exacerbations fréquentes et à un risque élevé de non-contrôle. Benralizumab (Fasenra) est la première biothérapie ciblant directement le récepteur de l'IL-5

L'interleukine-5 (IL-5) est la principale cytokine intervenant dans l'activation, la maturation et la migration tissulaire des éosinophiles. Celles-ci jouent un rôle essentiel dans la cascade inflammatoire observée dans les formes sévères et non contrôlées d'asthme hyper éosinophilique. Elles sont une cible prioritaire pour améliorer le contrôle de la maladie. Les biothérapies disponibles actuellement (mépolizumab et reslizumab) agissent en privant les éosinophiles d'un facteur de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
chute cheveux

Risques du finastéride 1 mg : une fiche à remettre aux patients

Les pharmaciens devront remettre une fiche d'information lors de la délivrance de finastéride 1 mg pour la chute des cheveux afin d’avertir les patients sur les effets secondaires, notamment sexuels et psychiques, de ce... 2

Partenaires