Cancer du sein métastatique - Les pharmaciens prêts à s’impliquer davantage

Cancer du sein métastatiqueLes pharmaciens prêts à s’impliquer davantage

Charlotte Demarti
| 04.02.2019

Avec le développement des traitements anticancéreux en ambulatoire, le pharmacien détient un rôle clé dans la prise en charge des femmes atteintes d’un cancer du sein métastatique. Selon un sondage Lilly/Europa Donna, les officinaux voudraient s’investir davantage, et demandent plus de coordination avec l’hôpital.

98 % des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique (HR+ HER2-) font confiance au pharmacien, selon une enquête menée par Lilly et l’association Europa Donna (enquête BVA réalisée auprès de 147 patientes, entre juin et octobre 2018).

86 % des patientes déclarent rencontrer le pharmacien 1 à 2 fois par mois, et 69 % n’hésitent pas à prendre contact avec lui pour toute question. Elles se sentent globalement bien accompagnées et estiment que les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
page 2

À la Une Ce qui vous attend en 2020 Abonné

Nouvelles règles du non substituable (NS), TROD angine, substitution des spécialités dites hybrides, ou encore apparition de la dispensation adaptée, de la dispensation sous protocole, et des entretiens pour patients sous anticancéreux oraux… Qu'elles soient d'ordre législatif ou conventionnel, ces modifications annoncent un cru 2020 riche en perspectives ouvrant au pharmacien de nouvelles... Commenter

Partenaires