Une piste dans l’ostéoporose - L'œstrogène a un effet paradoxal sur l'os

Une piste dans l’ostéoporoseL'œstrogène a un effet paradoxal sur l'os

Dr Irène Drogou
| 21.01.2019

C’est une découverte très étonnante et totalement inattendue dans l’ostéoporose que des chercheurs californiens présentent dans « Nature Communications » : l’œstrogène, connu pour protéger le capital osseux chez les femmes, semble activer une signalisation à l’effet inverse au niveau du cerveau.

De nouveaux résultats, obtenus chez la souris, suggèrent une piste thérapeutique totalement nouvelle dans l’ostéoporose. En inhibant des récepteurs aux œstrogènes de neurones situés dans l’hypothalamus (noyau arqué) par manipulation génétique, l’équipe de Holly Ingraham a constaté une augmentation inédite de la densité et de la solidité osseuses (os trabéculaire et os cortical), de l’ordre de plus de 50 %. Une étude publiée dans « Nature Communications ».

...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
manif

À la Une Réforme des retraites : non à l’étatisation ! Abonné

Médecins, infirmiers et kinésithérapeutes ont manifesté le 16 septembre à Paris, dans les pas des avocats, tous opposés au système de retraite universel voulu par le gouvernement. Absents de ce mouvement, les pharmaciens espèrent encore être entendus d'ici au 15 octobre lors d'une concertation avec le gouvernement sur leurs revendications visant à préserver les spécificités de leur régime, comme... Commenter

Partenaires