Selon une enquête publiée dans le BEH - Les autotests VIH, plébiscités par les jeunes homosexuels les plus à risque

Selon une enquête publiée dans le BEHLes autotests VIH, plébiscités par les jeunes homosexuels les plus à risque

Damien Coulomb
| 03.12.2018

Autorisés depuis septembre 2015, les autotests VIH ont été distribués à plus de 300 000 exemplaires, selon des chiffres communiqués par le Laboratoire AAZ, qui ne prennent pas en compte les ventes du nouvel autotest à 10 euros Exacto, commercialisé depuis juillet dernier par Biosynex. Une question reste en suspens : qui sont les utilisateurs de ce nouveau mode de dépistage ?

  • Autotest

Selon les résultats de l'enquête ERAS (réalisés entre février et mars 2017), publiés le 27 novembre dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (BEH), l'autotest est plébiscité par une population d'hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HSH) jeunes, connectés et multipartenaires.

Au global, ce sont près de 8 000 HSH dépisté au cours des 12 derniers mois qui ont répondu au questionnaire. Jeunes (30 ans en...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
picto

Pictogramme grossesse : une fausse bonne idée à réviser

L’apposition de pictogrammes « médicament et grossesse » est une intention louable, mais la coexistence de deux pictogrammes, présents sur 60 à 70 % des médicaments, est une source d’inquiétude parfois infondée pour les patientes... Commenter

Partenaires