Dispositifs de traitement de l'incontinence urinaire - Appel à la vigilance de l'ANSM

Dispositifs de traitement de l'incontinence urinaireAppel à la vigilance de l'ANSM

Damien Coulomb
| 03.12.2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance un appel aux professionnels de santé et aux patients, afin qu'ils déclarent les effets indésirables des dispositifs médicaux indiqués dans le traitement du prolapsus et de l’incontinence urinaire.

  • ANSM

Les dispositifs de traitement de l'incontinence urinaire, appelés « mesh », se présentant sous la forme de bandelettes et d’implants de renforts pelviens implantables, font actuellement l’objet de discussions dans plusieurs pays. Au Royaume-Uni, le gouvernement a demandé en juillet 2018 une restriction temporaire d’utilisation des implants de renfort pelvien par voie vaginale, dans l’attente de recommandations pour encadrer les pratiques chirurgicales. Aux...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maxilase

Maxilase : attention aux réactions allergiques

Les sirops et comprimés contre les maux de gorge renfermant de l’alpha-amylase - Maxilase et alpha amylase Biogaran - peuvent provoquer des réactions anaphylactiques parfois sévères. Les spécialités à base d’alpha-amylase... Commenter

Partenaires