Greffe fécale pour la colite induite par l’immunothérapie - Une approche thérapeutique originale

Greffe fécale pour la colite induite par l’immunothérapieUne approche thérapeutique originale

Dr Véronique Nguyen
| 26.11.2018

Deux patients cancéreux ayant développé, à la suite d’une immunothérapie par inhibiteurs de checkpoints (ICP), une colite réfractaire aux immunosuppresseurs, ont été traités par greffe fécale. Le succès de la greffe, décrit pour la première fois, montre qu’une modification du microbiote intestinal peut guérir la colite liée aux ICP. (1)

  • GREFFE FECALE

« La résolution de la colite chez ces patients a pu être confirmée par la clinique et l’endoscopie après transplantation de microbiote fécal (TMF) », précise le Dr Yinghong Wang, du Centre du Cancer M.D. Anderson à Houston (TX, États-Unis). « Sur la base de ces résultats, la greffe fécale devrait être évaluée aussi en traitement de première intention pour la colite liée aux ICP, car la TMF est sûre et conduit rapidement à un effet durable », estime...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homéo

Homéopathie : 45 députés contestent son déremboursement

Dans une tribune publiée hier dans « Le Journal du dimanche » 45 députés demandent au gouvernement de revoir sa position sur le déremboursement de l’homéopathie. Parmi ces signataires, Josiane Corneloup, députée de Saône-et-Loire... 6

Partenaires