Maladie de Lyme - La première tiquothèque de France

Maladie de LymeLa première tiquothèque de France

Charlotte Demarti
| 11.10.2018

L'Institut national de la recherche agronomique (INRA) de Meurthe-et-Moselle a lancé auprès des particuliers une collecte de tiques pour créer une tiquothèque, afin de mieux connaître les tiques et les maladies qu’elles peuvent transmettre.

La tique pique-t-elle à une saison spécifique ? Plutôt en forêt ou dans les prés ? Quels sont les agents infectieux qu'elles hébergent ? On connaît encore bien peu de chose sur les conditions qui poussent les tiques à piquer et sur les maladies qu’elles peuvent transmettre.

Or « pour avoir une prévention efficace, il faut connaître de manière précise l'écologie des tiques », souligne Pascale Frey-Klett, directrice de recherches à l'INRA à Champenoux, en Meurthe-et-Moselle....

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires