Portrait - Cécile Hascoet veut soigner l'homme « dans sa globalité »

PortraitCécile Hascoet veut soigner l'homme « dans sa globalité »

Jacques Gravend
| 11.10.2018

Titulaire à Gourin, dans le Morbihan, Cécile Hascoet a multiplié les apprentissages, et assure maintenant des formations à de nombreux publics, pour remettre l'homme et sa santé au milieu de la nature.

  • Cécile Hascoet

Le mot druide n'a pas de féminin : Cécile Hascoet l'a donc fait peindre, parmi des feuillages de chêne, sur la devanture de sa pharmacie, à Gourin (Morbihan), son « apotikerezh », dans les Montagnes noires du centre Bretagne. Car cette consœur est partisane d'une médecine holistique, celle qui prend en charge l'homme dans sa globalité.

« Écoutons les vieux dictons, explique-t-elle, ils expriment un sentiment comme s'il s'agissait d'un problème...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
gaertner

À la Une Philippe Gaertner : les chances à saisir Abonné

Le Congrès national des pharmaciens se déroulera les 20 et 21 octobre à Strasbourg. À la veille de cette 71e édition, Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’un des co-organisateurs de l'événement*, explique que, au-delà des difficultés économiques actuelles, des opportunités s'offrent aujourd'hui aux pharmaciens. Commenter

Partenaires