Allergies respiratoires et alimentaires - Immunothérapie : une nouvelle génération de traitements plus efficaces et plus courts

Allergies respiratoires et alimentairesImmunothérapie : une nouvelle génération de traitements plus efficaces et plus courts

Christine Nicolet
| 14.05.2018

Il n'existe pas de traitement définitif et rapide contre les allergies, qu'elles soient alimentaires ou respiratoires. Prescrits en première ligne, les médicaments d'immunothérapie actuels sont efficaces mais temporaires, et les traitements s'étendent sur des années.

L'immunothérapie est le seul traitement disponible aujourd'hui qui cible directement les causes de l'allergie. Les options thérapeutiques servent principalement à prévenir la réaction allergique et à la maîtriser en cas de contact inévitable avec l'allergène concerné.

Les médicaments permettent de bloquer le relargage de l'histamine dans le corps pour limiter la réaction et l'empêcher de s'aggraver. Cependant, leurs effets sont de courte durée et ils doivent être pris pendant toute...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires