Échelles de la douleur
Formation de conseil à l'officine

Échelles de la douleur

Céline Longeard
| 01.02.2018

Une échelle d’autoévaluation est utilisée lorsque le patient est capable de communiquer l'intensité ou les caractéristiques de sa douleur. Parmi les échelles unidimensionnelles : l’échelle visuelle analogique (EVA), l’échelle verbale simple, l’échelle numérique. Il existe également des échelles multidimensionnelles qui s’adressent plutôt aux patients présentant une douleur chronique. L’échelle d’hétéroévaluation est basée sur le principe de l’observation par une tierce personne...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
picto

Pictogramme grossesse : une fausse bonne idée à réviser

L’apposition de pictogrammes « médicament et grossesse » est une intention louable, mais la coexistence de deux pictogrammes, présents sur 60 à 70 % des médicaments, est une source d’inquiétude parfois infondée pour les patientes... Commenter

Partenaires