Risque d'autisme - Confirmation du rôle bénéfique de la supplémentation en vitamines pendant la grossesse

Risque d'autismeConfirmation du rôle bénéfique de la supplémentation en vitamines pendant la grossesse

08.01.2018

Une équipe de chercheurs israéliens, menés par le Dr Stephen Levine (université d'Haïfa) vient d'apporter une preuve supplémentaire de l'effet des compléments vitaminiques avant et au cours de la grossesse sur la réduction du risque d'autisme chez l'enfant à naître.

  • acide folique

L'étude cas-contrôle a porté sur 45 300 enfants israéliens, nés entre 2003 et 2007 et suivis jusqu'au 26 janvier 2015. Les cas étaient les 572 enfants ayant développé des troubles du spectre de l'autisme (TSA). Ils ont été comparés à un échantillon composé aléatoirement d'un tiers des enfants de l'ensemble du groupe, soit 15 100 enfants. Les auteurs précisent que 26,6 % des enfants sont nés de mères ayant pris de l'acide folique ou des suppléments vitaminiques...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires