Médecine pratique - Le prurit

Médecine pratiqueLe prurit

Pr Philippe Humbert
| 23.11.2017

Le prurit est un symptôme fonctionnel souvent rapporté à son médecin par le malade. Cette sensation est trop souvent reconnue, à tort, comme étant le témoin d’une maladie bénigne. Le prurit touche principalement les jambes, les bras et le dos. Tout prurit persistant au-delà de trois semaines peut être le témoin d'une maladie grave.

  • maladie
  • radio

Le prurit peut être un signe d’accompagnement de nombreuses maladies dermatologiques (eczéma, psoriasis, lichen plan), mais peut aussi exister en l’absence de signes visibles sur la peau. On l’appelle alors le prurit sine materia. Les facteurs qui le favorisent peuvent être le froid, l’eau calcaire, la sécheresse cutanée.

Dans tous les cas, un prurit qui persiste plus de trois semaines, alors même que la peau apparaît normale, doit conduire à rechercher une cause sous-jacente. Parmi...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires