IPP - Davantage de cancer de l'estomac et de maladies rénales

IPPDavantage de cancer de l'estomac et de maladies rénales

Fabienne Rigal
| 09.11.2017
  • estomac

Grâce à une méta-analyse, présentée à la semaine du Rein 2017 organisée par l’American society of Nephrology entre le 31 octobre et le 5 novembre à la Nouvelle-Orléans, des chercheurs américains et thaïlandais ont montré que la prise d’IPP augmentait le risque de maladie rénale chronique et d’insuffisance rénale de 33 %. Les chercheurs avaient retenu cinq études (sur 8 950), dont trois de cohorte et deux cas contrôle, regroupant en tout 536 902 participants.

Une étude...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires